Comment bien choisir son lave-linge ?

Un lave-linge apparait comme l’appareil électroménager le plus courant avec le réfrigérateur. Aussi la machine à faire la lessive à votre place ne cesse d’innover pour vous proposer toujours plus de fonctionnalités : connexion à Internet, finition vapeur, double circuit d’eau …

Ouverture frontale ou par dessus ?

Selon les configurations, il apparaît évident de répondre à cette question. La France a un faible pour les machines avec un hublot. Une effet, si vous voulez bénéficier de tout votre plan de travail, il n’y a pas le choix. Parfois certains d’entre nous disposent même un autre lave-linge pardessus. La capacité maximale d’un appareil frontal s’avère supérieure à celle d’un top. Ce dernier ne dépasse pas les 12 kg alors que l’ouverture supérieure limité à 8 kg. Mais ces derniers modèles séduisent toujours un tiers des français. Un lave-linge avec ouverture supérieure possède une largeur plus faible. Ceci se présente comme une qualité surtout si vous habitez un logement de taille réduite. Parmi ces appareils peu encombrants, la version slim ont une profondeur inférieure à 45 cm. Puis un appareil compact possèdent des qualités similaires. A l’inverse, une machine big size convient très bien aux familles nombreuses.

Choisir la bonne capacité

Si vous avez peu de place, laver puis sécher avec un appareil s’avère encombrant. Il apparaît alors pertinent d’enchaîner ces 2 opérations avec le même équipement. Néanmoins, il faudra toujours utiliser la capacité maximale de ligne que vous ne maitrisez pas. Un lave-ligne séchant rend le textile aussi propre. Mais pour bénéficier pleinement de la fonction séchante, il ne faut pas faire déborder le tambour. Aussi la consommation d’eau augmente inutilement. En effet, nous avons constaté que le mode économiseur d’eau ne réduisait pas vraiment le volume d’eau utilisé. Aussi le plus économique consiste à bien remplir le tambour. Bien souvent la valeur donnée par le fabricant correspond à du blanc. Or la capacité d’un lave-linge pour des textiles fragiles se réduit presque de moitié. Cette valeur peut même descendre encore plus bas pour de la laine par exemple. L’essorage fera le tri !

Attention à la consommation

La vitesse d’essorage a nettement augmenté ces dernières décennies. Cela permet d’enlever beaucoup d’eau dans les fibres des vêtements. Ainsi vous gagnerez en temps de séchage. Aussi si vous utilisez une sèche-linge, vous réduirez votre facture puisque celui-ci fonctionnera moins longtemps. Néanmoins, la vitesse de rotation élevée de certain lave-linge ne convient pas à tous les textiles. Aussi certains textiles délicats ne supportent pas de monter dans les tours. Du côte de la consommation énergétique, les classes inférieures à A n’ont pas le droit à la commercialisation. Mais attention, il s’agit d’un niveau de consommation moyenne et théorique. Il faut prendre en compte la consommation annuelle moyenne sur plus plusieurs centaines de cycles. Or on ne pend pas en compte la consommation d’eau. Vous ne pouvez pas savoir où se situe votre lave-linge. Aussi il faudrait mesurer combien celui-ci utilise sur une longue période.

Si vous avez apprécié cette lecture, nous vous conseillons notre article sur comment choisir son extracteur de jus.

Enfin, en cas de panne, vous trouverez ici la laverie la plus proche de chez vous.

Commenter cet article
Partager cet article

Auteur : Marco

Marco fait partie de l'équipe de téléphone depuis ses débuts en 2015. Passionné de sport, il aime aussi les bons restos et les sorties entre ami.