Un commerçant voyage 24h pour se venger d’un mauvais avis

capture video

Désormais faites attention lorsque vous postez un mauvais avis. Selon nos confrères du Dailymail, un chinois e-commerçant a parcouru près de 1000 km pour se venger d’une cliente qui lui avait attribué un mauvais avis.

Avis client

Il est de notoriété publique que la vente en ligne a explosé ces dernières années. Pour bien vendre, les boutiques traditionnelles s’arrachaient les meilleurs emplacements sur la place du marché, dans les centres ville ou encore les galeries marchandes. Aujourd’hui, la concurrence est rude pour être visible sur les moteurs de recherche et autres places de marché. Ainsi, les avis postés par les consommateurs sur les boutiques en ligne sont essentiels. Cela suscite parfois de vives réactions sur la toile.

Vous pouvez visionner la vidéo à cette adresse : http://www.dailymail.co.uk/embed/video/1604880.html

Une vente de vêtements qui chiffonne et friponne

La cliente aurait acheté pour 30 euros de vêtements sur une plateforme de vente en ligne. La commande a eu lieu pendant les fêtes de fin d’année. Aussi la cliente était très désireuse de recevoir son colis pour Noël. N’ayant rien reçu au bout de quelques jours, elle a déposé des avis négatifs sur la qualité du service de la boutique numérique.

1000 km pour un retour de baton

Les avis des utilisateurs peuvent construire ou avorter la belle notoriété d’une entreprise. Aussi, la publication de cette expérience utilisatrice a provoqué le courroux de son propriétaire. En effet, son sang n’a fait qu’un tour, il a quitté l’Est de la Chine pour un trajet de près de 1000 km ! Son objectif était rendre la monnaie de sa pièce à sa cliente. Il voulait lui infliger une leçon dont elle se souviendrait ! Pour le marchand, on est libre de donner son avis à condition de vanter les mérites de son commerce !

Battue jusqu’à la commotion cérébrale

La scène a eu lieu au grand jour et a été captée par des caméras de vidéo surveillance. En effet, le vendeur électronique a violemment poussée sa cliente au sol. Ensuite il a continué à la frapper au visage. Cela a valu à la consommatrice une commotion cérébrale. Par la suite, le vendeur peu scrupuleux a été arrêté puis enfermé pendant 10 jours. Pour conclure, son site de vente a été fermé.

« Le vrai nom du bonheur est la sérénité » (Henri-Frédéric Amiel, 1868). Aussi je vous invite à toujours dialoguer en cas en cas de litige.

Commenter cet article
Crédit photos : Asia Wire et Freepik
Partager cet article

Auteur : Marco

Marco fait partie de l'équipe de téléphone depuis ses débuts en 2015. Passionné de sport, il aime aussi les bons restos et les sorties entre ami.