telephone city

Comment déguster un bon vin ?

Contrairement aux idées reçues, le flacon ne justifie pas l’ivresse. Aussi nous vous proposons une petite parenthèse oenologique pour mieux déguster un bon vin

Choisir le bon verre

Blanc ou rouge, chaque cru mérite un verre spécifique. La forme de celui-ci épouse les 1000 saveurs qui émanent du nectar fermenté. Ainsi on consonne un blanc d’Alsace dans un verre au pied de cigogne. Déguster un bon vin de Bourgogne nécessite un verre arrondi pour mieux concentrer les arômes qu’il contient. La rondeur du verre permet également au pinot noir d’exprimer toute sa nature fruitée. Mais ceci va à l’envers du cabernet sauvignon. En effet déguster un bon vin rouge nécessité un contenu tout en hauteur. Cela permet d’avoir une approche plus souple et plus délicate. Puis un Bordeaux fait des caprices pour s’ouvrir dans le palais. Ainsi il faut prendre le temps d’aérer les tanins dans un verre avec une large ouverture. Enfin le roi des pétillants, le champagne mérite de l’attention. Une flûte allongée permet d’admirer la magnifique remontée des bulles.

Aérer avant de déguster un bon vin

Une carafe ne constitue pas un joujou pour gens maniérés. Aussi cela ne sert pas qu’à décanter les breuvages trop anciens. Néanmoins il faut toujours séparer les les dépôts vieillis avec la méthode traditionnelle comme un sacerdoce sacré. Mais le carafage permet de révéler la personnalité et de déployer les aromes. Déguster un bon vin signifie en savourer toutes les notes comme pour jouer une symphonie. Lorsque vous versez liquide dans la carafe, il faut veiller à ce qu’il s’écoule lentement contre la paroi. En effet cela permet d’éviter de casser le goût d’une part. Et d’autre part, lors de l’écoulement il s’aére et libère ses odeurs. Cette étape a toute son importance pour les breuvages les liquoreux. Il ne s’ agit pas d’une pratique exclusivement réservée au rouge par exemple. En effet déguster un bon vin se fait d’abord par le nez en appréciant toutes les sensation olfactives.

Déboucher avec élégance

Le geste du sommelier constitue le préambule à la dégustation. Aussi l’esthétique et la qualité du tire-bouchon mettre vos papilles en état d’excitation. Un tire-bouchon doit correspondre à votre personnalité. Si vous aimez entendre le petit bruit du bouchon qui saute, il faut choisir un traditionnel tire-bouchon en T. Pour certains il s’agit une sonorité indispensable afin de déguster un bon vin. Aussi les plus économes en force d’entre vous choisirons une vis sans fin. En effet celle-ci permet de démultiplier la rotation et de faire sortir lentement le bouchon sans le brusquer. Puis les adeptes des nouvelles technologies préfèreront un tire-bouchon électrique. Celui-ci donne notre autre style à la dégustation. Cela permet tout aussi bien de déguster un bon vin. Néanmoins il faut veiller avoir des piles neuves ou ne pas manquer de batterie s’il s’agit d’un ustensile rechargeable.

Si vous avez soif d’authenticité, nous vous conseillons de lire cet article sur les plus beaux marchés de France.

Enfin, vous trouverez ici le caviste le plus près de chez vous.

Top des variétés de fromage français

Découvrir la France consiste un véritable défi gastronomique et culinaire. Chaque terroir possède ses spécificités. Aussi le fromage français a largement pénétré notre culture. Sa diversité de ses variétés propulse amplement la notoriété de notre beau pays.

Le Morbier

Le massif jurassien produit du lait de vache cru qui permet la fabrication de ce fromage français. La pâte à la fois molle et tendre ravit les papilles. Mais des tries charbonnées particularise son aspect à l’intérieur. Aussi son nom correspond tout simplement à la ville du même nom très proche de Morez. Or les connaisseurs apprécient sa saveur persillée, fruitée et crémeuse.

La Camembert

Vu de l’étranger, la représentation traditionnelle du français intègre systématiquement le béret, une baguette de pain et un Camembert. Une célèbre course cycliste entre Paris et la ville du même nom offrait au vainqueur son poids en fromage français. Saviez-vous que la Normandie a vu naître le Camembert ? Mais sa spécificité réside dans le fait qu’il s’agit d’un fromage à pâte cuite. Aussi cela favorise son exportation à l’étranger en respectant des normes sanitaires parfois trop contraignantes.

Le Comté

Il faut prendre son temps pour fabriquer un Comté digne de ce nom. En effet, ce célèbre fromage français nécessite plusieurs mois d’affinage. Mais cette maturation permet aux fameux cristaux de sel au goût inimitable de se développer à l’intérieur de la pâte. En effet le Jura dispose de nombreuses très propices à cette attente. Saviez-vous l’AOP de France impose cet affinage pour délivrer le nom de Comté. Les vaches de race montbéliarde produise le lait. Puis la pâte cuite nécessite un pressage pour obtenir la forme de la meule.

Le Saint Nectaire

Il s’agit maintenant de mettre l’Auvergne à l’honneur. Plus particulièrement le village de Saint Nectaire dans le Cantal a vu naître ce fromage à pâte pressée mais non cuite. Ainsi il s’agit d’un fromage français à la fois rustique et généreux. Certains spécialistes s’amusent à y trouver un goût d’amande ou une saveur boisée. Mais on peut le déguster avec un vin blanc sucré ou rouge plus corsé. En effet, les saveurs du Saint Nectaire fermier autorisent bien des combinaisons.

Le Brie de Meaux

Le Brie cultive une notoriété de fromage français avec peu de goût. Mais la ville de Meaux a su relever son intérêt gustatif. En effet, ce fromage français a une pâte molle avec palette de saveurs très riche. Aussi un aspect vieilli provient de sa croute travaillée. Le brie de Meaux ravit toute l’Ile de France et bien plus largement. En effet, le département de la Seine et Marne a su garder son authenticité.

La Tomme de Savoie

Les Alpages permettent de produire un lait d’excellente qualité. La tomme permet historiquement de conserver les productions pendant les périodes de transhumance. En effet le morceau présente parfois une taille très importante de plusieurs kilogrammes. Aussi différents formes de ce fromage français servent de base à la préparation de nombreux mets et plats cuisinés.

Si vous avez l’âme cuisinière, notre article pour fabriquer des pâtes fraiches va vous intéresser.

Enfin si la lecture de cet article vous a mis l’eau à la bouche, vous trouverez ici la fromagerie la plus proche de chez vous.