Comment bien vendre vite et mieux ?

La bonne santé de l’économie nécessite de multiples transactions financières. La fluidité de circulation de l’argent fait bénéficier au plus grand nombre de la richesse. Mais il ne s’agit pas pour autant de vendre à perte. La marge détermine la capacité à réinvestir et à faire travailler les autres. Mais cette qualité à réaliser une belle transaction relève-t-elle de l’art, de la psychologie ou simplement d’une technique ?

Se préparer à bien vendre

Un bon vendeur inspire confiance. En effet, on dit souvent qu’on n’a jamais 2 fois l’occasion de faire une première bonne impression. Il s’agit d’abord de rayonner une énergie positive. Mais l’optimisme ne doit pas glisser en angélisme. Il s’agit de bien rester ancrer avec des réalités concrètes. Avec mais il ne faut pas se laisser par le manque d’enthousiasme d’un client potentiel. En effet, c’est à vous de devenir le moteur pour convaincre et de trouver les bons arguments quelque soit le contexte. Mais bien bien vendre nécessite aussi la sincérité. Cela ne sert à rien que de vouloir cacher un défaut. On pourra vous reprocher cette démarche dans le futur. Pensez à votre réputation sur le long terme. Et tenez vos promesses. Aussi la fidélité constitue le moteur de toute activité pérenne. Avec persévérance et enthousiasme, vous apprenez à vous révéler à vous même.

Développer sa psychologie

Si vous avez rendez-vous, rappelez-vous toujours que la ponctualité constitue la politesse des rois. Dès l’or, vous avez 20 secondes pour faire bonne impression. Aussi votre tenue vestimentaire a une importance. Il ne s’agit pas de tomber dans la surenchère de la mode. Mais une tenue soignée se présente comme un minimum de respect. Un proverbe chinois rappelle que l’absence de sourire se présente comme rédhibitoire au commerce. Bien vendre nécessite d’écouter son client, de s’intéresser à lui. Vous devez établir une communication fluide avec lui. Aussi avec quelques questions, vous pouvez mieux connaître votre interlocuteur. Ainsi vous connaitrez son environnement, ses besoins, ses envies, ses projets. Un achat ne se motive pas pour répondre à des besoins fondamentaux et essentiels. Il s’agit d’une démarche inconsciente pour nourrir des considérations affectifs personnelles. Bien vendre nécessite de croiser toutes ces analyses.

Comprendre pour convaincre

Une fois que vous avez établi la communication, il s’agit de cultiver ce lien dans les 2 sens. Bien vendre ne nécessite pas seulement de transmettre une information pertinente. Certes cette belle qualité permet de faire tomber bien des préjugés. Mais le client doit aussi et surtout avoir la sensation de recevoir de l’empathie et de la bienveillance. La loi d’action et de réaction montre comment une action positive implique une réaction positive de la part d’autrui. Ainsi il s’agit de toujours nourrir de cercle vertueux. Connaître votre interlocuteur vous permet de vous mettre à sa place. Il s’agit de pouvoir proposer des solutions, rassurer les peurs et craintes légitimes. Mais le dialogue doit aussi comporter du silence. Pour bien vendre, ce temps du rien permet de mieux écouter et observer. Alors il apparaît de provoquer consciemment ces temps de silence.

Si vous cherchez à vendre un bien immobilier, cet article concernant les frais de notaire va vous intéresser.

Enfin concernant les petits objets, avez-vous pensé à faire appel à un dépôt-vente ?

Commenter cet article
Crédit photos : omar franco, Justine FG et michael lorenzo
Partager cet article

Auteur : Marco

Marco fait partie de l'équipe de téléphone depuis ses débuts en 2015. Passionné de sport, il aime aussi les bons restos et les sorties entre ami.