telephone city

Quelle différence entre chêneau et gouttière ?

Situées au bord de la toiture, la chêneau ou la gouttière ont pour mission de canaliser l’eau de pluie pour en recueillir le trop plein. Il s’agit d’un objet indispensable pour éviter que l’eau ne s’infiltre dans la maçonnerie. Comment choisir parmi les 2 ?

Quel matériau ?

Souvent le zinc constitue la majeure partie d’un chêneau. Il s’agit d’un excellent compromis entre coût et durée de vie. Avec l’inflation des matières premières, il apparaît plus simple d’utiliser du PVC moins cher. Il existe aussi toutes les variantes pour une gouttière en cuivre, acier ou même aluminium. Etymologiquement le mot chêneau renvoie au canal dans lequel circule l’eau de pluie. Ainsi il a une forme arrondie en demi-lune. A l’oeil nu, on ne voit souvent pas de différence car l’esthétique fait que tout se fond dans la toiture avec harmonie. Néanmoins il faut des crochets pour suspendre la gouttière. Et il s’agit là d’une différence notoire. De ce fait, il y a des conséquences sur l’entretien. En cas de fuite il apparaît plus difficile de la détecter. Quand le conduit se trouve encastré, il apparait plus compliqué de procéder à la réparation.

Quel utilité ?

Il y a de multiples avantages à équiper sa toiture. Avant tout, il faut éviter les infiltrations dans la maison. Cela peut aboutir à des catastrophes. En effet, une toiture comporte souvent du bois qui peut se pourrir très vite si on n’y fait pas attention. Ainsi la fixation de chêneau ou de gouttière a une grande importance. Par ailleurs l’humidité se trouve un ennemi de votre maison. Cela peut conduire à ramollir l’ossature même de la maison. Le chêneau s’intègre dans la structure du toit. On ne voit pas sa mise en place. Rampante ou pendante, il apparaît impossible de ne pas voir la gouttière. Par ailleurs le dimensionnement de ces éléments se fait selon de multiples paramètres. Il faut prendre en compte la pente, évidemment la surface et la pluviométrie du lieu. Ceci explique pourquoi certaines maisons du Sud de la France ne possède pas ces équipements.

Comment installer ?

Nous vous conseillons vivement de travailler avec un professionnel du secteur pour toute intervention. En effet, travailler en hauteur nécessite de prendre les plus grandes précautions de sécurité. Pour la gouttière, l’installation se trouve relativement facile à effectuer dans la mesure où les crochets de fixation préparent la tache. L’idéal consiste à espacer les crochets tous les 50 cm environ. Selon le type de toiture, il apparaît possible de s’appuyer sur les chevrons apparents, planches de rive ou encore l’extrémité de la tuile. Puis le chêneau nécessite une pose ou un encastrement. Cela implique une plus forte contrainte mais une meilleure résistance. On peut aussi préparer un coffrage pour disposer le chêneau. Son dimensionnement dépend de la quantité d’eau à évacuer. Aussi il faut vraiment vérifier l’étanchéité des raccords ainsi que le bon écoulement avant l’utilisation permanente de la gouttière. Faites appel à un professionnel et vous n’aurez pas de soucis.

Si vous vous intéressez à votre toiture, cet article sur les panneaux solaires va vous plaire.

Enfin vous trouverez ici le couvreur zinceur le plus proche de chez vous.

Commenter cet article
Crédit photos : arttower, makabera, 123switch et jamesdemers
Partager cet article

Auteur/autrice : Marco

Marco fait partie de l'équipe de téléphone depuis ses débuts en 2015. Passionné de sport, il aime aussi les bons restos et les sorties entre ami.