Comment lutter contre l’obsolescence programmée ?

Le XXème siècle a opposé écologie et économie. En effet, les fabricants redoublent de ruses et astuces pour vous obliger à changer vos équipements régulièrement. Cette stratégie leur permet de doper artificiellement les ventes au détriment de votre portefeuille. Mais il apparait important de ne pas se laisser happer par l’obsolescence programmée.

Résister à la nouveauté

La meilleure façon de ne pas renouveler un équipement consiste tout simplement à ne pas l’acheter ! En effet, posez-vous les bonnes questions. Aviez-vous vraiment besoin de l’équipement domotique dernier cri ? Les équipements électroniques restent fragiles. Et les équipementiers profitent de cet fragilité pour induire des pannes. Plus qu’ailleurs l’obsolescence programmée apparait au grand jour. Les terres rares et métaux précieux qui composent les cartes se révèlent une catastrophe pour dame nature. N’oubliez jamais que vous avez le pouvoir en tant que consommateur. Si vous refusez d’acheter des appareils superflus ou trop fragiles, ils ne se vendront plus ! Cette évidence mérite un double surlignage. L’obsolescence programmée s’appuie pour beaucoup sur les sirènes du marketing et des apparences. Les marques vantent sans vergogne les produits dont elles savent parfois les faiblesses. Le recyclage ne résout pas tout. Il faut aussi mesurer le coût énergétique de production et de traitement.

Opter pour des produits de qualité

Un équipement de qualité permet de bénéficier de pièces de rechange plus facilement. Ainsi cela prolonge grandement sa durée de vie. Ainsi nous vous conseillons de vous informez sur la qualité du produit avant de souscrire un achat. Par exemple, le gros électroménager s’avère particulièrement coûteux et difficile à entretenir. L’obsolescence programmée se cache partout. Les fonctions intelligentes ou connectées ont beaucoup de fragilité en réalité. Il faut rester vigilant sur la qualité des produits. De plus, le service après-vente peut apparaître difficile à joindre en cas de panne. Aussi cela ne coûte rien de bien relever tous les éléments en amont. En effet, l’obsolescence programmée implique l’accumulation de nombreux déchets qui ont beaucoup de mal à se recycler. Ce casse tête environnemental donne du fil à détordre. Puis il cause des dépenses énormes. Voilà tout le sens que nos gouvernants ont donné à la taxation des équipements neufs.

Étendre la garantie

La garantie légale d’un équipement reste à 2 ans. Ainsi passé ce délai, vous n’avez toutes les chances que le fabricant se débine en cas de panne. Aussi rallonger la garantie coûte un peu d’argent mais permet de faire un geste pour l’environnement. Cette démarche permet de freiner l’obsolescence programmée car elle engage les constructeurs. En effet, le fabricant doit vous trouver une solution. Aussi le remplacement ne constitue pas la seule possibilité. En effet, une réparation évite de remplace. Il faut reconnaître que passé un délai de 2 ans, tout pousse à décourager la réparation. En effet, les éléments soudés ou vis spéciales encouragent l’obsolescence programmée. Il s’avère clairement que certains équipements ont pour ne pas durer. Aussi tenter de réparer implique parfois une panne encore plus grande en mettant à jour certaines faiblesses. Mais il faut aussi penser à faire appel des entreprises de réparation solidaires.

Si vous faites attention à vos achats, cet article va vous donner de bonnes raisons d’acheter français.

Enfin vous trouverez ici le dépôt vente le plus proche de chez vous.

Commenter cet article
Partager cet article

Auteur/autrice : Marco

Marco fait partie de l'équipe de téléphone depuis ses débuts en 2015. Passionné de sport, il aime aussi les bons restos et les sorties entre ami.