Découvrez les secrets cachés de Toutankhamon

Toutankhamon a régné sur l’Egypte antique bien avant notre ère. La découverte de sa sépulture le rendit célèbre de façon posthume. Sa représentation incarne la splendeur de cette époque de gloire à l’embouchure du Nil.

Un sculpture égyptienne codifiée

Les arts de cet époque répondent à des conventions et des usages. Le sculpteur a donné du sens aux volumes. En effet, le visage, le buste et la coiffe royale ont des proportions précises. Il s’agit de donner du volume à cet ensemble unifié. Ces trois masses structures la géométrie de la représentation de Toutankhamon. En effet, le visage s’équilibre avec finesse avec des traits fins. Une impression de force se conjugue avec légèreté. Puis le buste de Toutankhamon propose une base solide où se repose l’ensemble de la tête royale. Cette posture montre combien le demi Dieu a un profond ancrage dans la matière. Aussi la coiffe apporte une touche de noblesse telle la crinière du lion. Elle entoure comme une aura la tête avec volume. Cette représentation déifie le souverain en conjuguant la spiritualité et le classicisme égyptien. Cette statut pharaonique possède les plus parfaites symétries.

Une beauté classique

Il faut savoir que Toutankhamon a connu un règne très bref. En effet, il dura seulement 10 ans plus de 1000 ans avant notre ère chrétienne. La datation par le radiocarbone a permis de préciser ces dates avec une certaine précision. Aussi on trouve des influences au culte d’Amon. En effet, il s’agit d’une divinité majeure du panthéon égyptien, représentée par une oie. Aussi les prêtres de l’époque ne pouvaient pas ne pas honorer cette divinité. Ils ont supervisé la création de la statut du pharaon après son décès. Vue de dos, Toutankhamon a une symétrie magnifique pour ne pas dire magique. La coiffe se termine avec une tresse typiquement égyptienne. Vue de profil, on retrouve un visage très doux qui montre combien le souverain incarnait la beauté divine. Enfin son oreille légèrement décollée met en valeur son front imposant symbole de grande intelligence.

La découverte de la tombe de Toutankhamon

Cette découverte archéologique constitue un événement majeur du XXème siècle. Ainsi en 1922, le britannique Howard Carter a eu la main heureuse après plusieurs années de recherches studieuses. La tombe de Toutankhamon se situe dans la vallée des Rois. On estime que sa construction se fit en un temps record compte tenu de la courte durée du règne du jeune pharaon. Lors de la découverte, il a fallu remettre en ordre de nombreux objets précieux. En effet, des pillards malveillants avaient tenté de faire main basse sur ces trésors. L’ensemble connut un transfert au musée du Caire afin de faire un listing rigoureux. Mais il a fallu 10 années complètes à Howard Carter pour mener ce travail minutieux. Durant toute cette période, ces avancés ont fait les choux gras des médias du monde entier. En effet, Toutankhamon suscite autant convoitise que fascination. Aussi les touristes se bousculèrent.

Si cet article vous a plu, nous vous conseillons celui sur les trésors de l’Albanie.

Enfin, si vous vous décidez à voir par vous-même les beautés de l’Egypte, vous trouverez ici l’agence de voyage la plus proche de chez vous.

Commenter cet article
Partager cet article

Auteur/autrice : Marco

Marco fait partie de l'équipe de téléphone depuis ses débuts en 2015. Passionné de sport, il aime aussi les bons restos et les sorties entre ami.