Découvrez le vrai du faux des aliments allergènes

De plus en plus diverses, les allergies alimentaires touchent près d’un enfant sur 10. Ainsi les aliments allergènes deviennent un problème de santé publique. Mais alors comment s’en protéger ? Et surtout comment démêler le vrai du faux ?

Les OGM provoquent plus d’allergies

Faux. Il faut tordre le cou aux idées reçues. Certes les OGM n’ont pas bonne presse. Mais on ne peut pas les accuser à tord de tous les maux. Même si nous avons peu de recul sur leur consommation, il apparaît difficile de parler d’aliments allergènes. Par exemple en 2000 aux Etats-Unis, un groupe de consommateurs a accusé dans une plainte du maïs transgénique «  Starlink » comme le responsable de leur allergie commune. Mais une enquête plus poussée leur a donné tord.

Le yaourt aide à la prévention de maladie

Vrai. Le yaourt contient des micro-organismes vivants probiotiques sous forme de bactéries et de levures. Ainsi ils participent à maintenir une flore intestinale en bonne santé. Et ils stimulent l’immunité globale du corps. Par ailleurs, leur utilisation chez une femme enceinte peut réduire le risque d’allergie du nouveau-né. Aussi les probiotiques ont pour effet de réduire l’eczéma chez les bébés. Ceci explique l’utilisation des probiotiques pour réduire l’intolérance au lactose. Ainsi le yaourt ne se trouve pas sur la liste des aliments allergènes.

Une allergie reste toujours sans conséquence grave

aliments allergéniques

Faux. Il faut toujours prendre avec beaucoup de considération les aliments allergènes. En effet, ceux-ci peuvent fragiliser n’importe quel organe. Certes une légère irritation des lèvres n’aura pas la même conséquence concrète qu’un important trouble gastrique. Parfois il s’agit d’une irruption cutanée. Mais les conséquences peuvent s’avérer très graves. L’œdème de Quincke se caractérise par une dilatation des muqueuses dans la zone de la gorge. Cette manifestation inflammatoire peut provoquer des difficultés à respirer et même un malaise.

La cuisson réduit les aliments allergènes

Vrai. Saviez-vous que les cacahuètes en Chine provoquent moins d’allergie que chez nous ? En effet, les chinois font frire alors que nous faisons griller l’arachide. Cela signifie une température beaucoup plus importante. Ainsi les aliments allergènes subissent une réaction chimique entre les protéines et le glucose. De cette manière, ils deviennent beaucoup plus digestes. Aussi une cuisson longue des poissons ou de enlève le caractère allergique de ces protéines parfois lourdes à digérer.

Si vous avez apprécié la réalité de cet article, nous vous conseillons notre article sur la réadioactivité.

Enfin si vous avez un doute, vous pouvez toujours contacter le laboratoire d’analyse le plus proche de chez vous pour chercher plus en profondeur.

Commenter cet article
Partager cet article

Auteur : Marco

Marco fait partie de l'équipe de téléphone depuis ses débuts en 2015. Passionné de sport, il aime aussi les bons restos et les sorties entre ami.