Pourquoi avoir un taux d’humidité optimal dans sa maison ?

Il apparait essentiel pour votre santé de maitriser le taux d’humidité dans votre maison. En effet, ce paramètre anodin détermine votre bonne santé ainsi que celles de vos animaux de compagnie. D’une part, un air trop humide peut causer des allergies. D’autre part, un air trop sec assèche vos voies respiratoires.

Lien entre température et taux d’humidité de l’air

Les scientifiques définissent le taux d’humidité comme la masse de vapeur d’eau par rapport à la masse maximale que l’air peut absorber. Cette mesure s’exprime en pourcentage. La valeur idéale se situe aux environs de 55% avec une tolérance de 5 à 10%. Concrètement, cela signifie que l’air de votre intérieur doit 55% de la valeur maximale de la masse d’eau qu’il peut contenir. Aussi quand la température augmente l’eau s’évapore d’avantage aussi le taux d’humidité augmente dans un environnement aquatique. Ainsi dans certains régions équatoriales, le taux d’humidité dépasse les 80%. A contrario, en hiver vous vivez potentiellement dans un air trop sec.

Mesurer pour mieux réguler

taux d’humidité

Votre thermomètre ou votre baromètre numérique vous propose possiblement la fonction hydrométrie. Ainsi vous pouvez connaître approximativement le taux d’humidité optimal de votre maison. Mais ce type d’équipement offre une mesure toutefois approximative. Pour obtenir une mesure à la fois fiable et rapide, il faut utiliser un hygromaster. En effet il s’agit d’un équipement professionnel utilise une sonde hygrométrique qui mesure précisément à la fois la température et le taux d’humidité. La conjugaison de ces 2 mesures permet de connaître le seuil de température sous lequel l’humidité ambiante se condense. Si vous déclenchez des irritations ou des problèmes de santé récurrents, il vous faudra probablement avoir recours à cet instrument.

Les risques liés à un mauvais taux d’humidité

Au dessus d’un taux d’humidité de 70%, les microbes se développent très facilement. Ainsi vous pouvez contracter des allergies ou même des infections. L’exposition naturelle de votre maison détermine en grande partie de l’eau contenue dans l’air ambiant. Avez-vous remarqué un pan de mur particulièrement abîmé, le développement de champignons ou encore des peintures en état de pourrissement ? Si oui, il faut aérer régulièrement, vérifier l’état de votre VMC. Dans certains cas extrêmes, un déshumidificateur s’avère indispensable. Enfin en dessous d’un taux d’humidité de 35%, l’air de votre maison s’assèche trop. Aussi les virus se multiplient et votre santé peut en pâtir. Un air trop sec irrite les voies respiratoires. Par grand froid, l’excès de chauffage peut dessécher l’air plus qu’il ne faut. Alors une astuce consiste à placer un verre d’eau sur votre radiateur.

En cas de doute concernant la salubrité de votre maison, faites faire un diagnostic précis par un professionnel.

Enfin si vous avez décidé de prendre soin de votre maison, cet article pour économiser l’eau potable va vous intéresser.

Commenter cet article
Partager cet article

Auteur : Marco

Marco fait partie de l'équipe de téléphone depuis ses débuts en 2015. Passionné de sport, il aime aussi les bons restos et les sorties entre ami.