Augmentation des prix avec le passage à l’euro : info ou intox ?

Depuis le 1er janvier 2002, l’euro constitue la monnaie officielle en France. Depuis nous avons tous l’impression que les commerçants et l’Etat a arrondi le prix des choses non plus au franc supérieur mais à l’euro supérieur ! Aussi celle démarche aurait induit une forte augmentation des prix de façon très sournoise. Face à cette morosité, une étude de l’INSEE  montre que le passage à l’euro n’aurait pas provoqué la flambée des prix. Alors info ou intox ? Nous vous proposons quelques exemples que nous avons parfois du mal à digérer.

1) Le tabac a plus que doublé

Panneau bureau de tabacMourir d’un cancer du poumon devient un luxe ! Le prix d’un paquet de 20 cigarettes est passé de 3 € en 2002 à plus de 7 € aujourd’hui. Mais est-ce vraiment l’euro qui a provoqué cette augmentation des prix ? En effet, les politiques anti-tabac continueront à nous dissuader de fumer en augmentant les prix.

2) La baguette de pain

Baguette de pain

Le français porte un béret et mange du pain ! Mais ce plaisir gustatif lui coûte de plus en plus cher. Typiquement une baguette coûtait 4 francs ( 0,7 € ) en 2000 et plus d’1 € actuellement. Cet exemple d’augmentation des prix incarne donc parfaitement l’inflation globale. Plus largement le prix de la nourriture continue et continuera d’augmenter. En effet les coûts de production et de distribution importent le contenu de nos assiettes.

3) Le litre d’essence

station service

S’il vous reste encore quelques points sur votre permis, vous avez donc toujours besoin de nourrir les chevaux sous votre capot. L’essence a connu un pic dans les années 2000. A cette époque, le prix au litre flirtait avec l’euro symbolique. A la pompe les chiffres des compteurs du prix et du volume se synchronisaient presque parfaitement. Aujourd’hui le prix de l’essence sans plomb est d’environ 1,3 € soit une augmentation des prix de 30 % ! Mais comme chacun sait le cours du pétrole est mondial. Aussi que représente la part réelle du passage à l’euro ?

4) L’abonnement de téléphone portable

carte sim

Je me souviens qu’en 1998 je possédais un abonnement 3 heures + 3 heures ( soir et week-end ) pour 300 francs ( 45 € ) par mois. Certains chanceux ont eu le bonheur de profiter des rares et précieux abonnements tout illimité « Millénium » avec le passage à l’an 2000. Depuis Free a tout bousculé. Ainsi la téléphonie coute moins cher alors le marché global représente de plus en plus de sous à se partager pour les opérateurs.

5) Un café au bistrot

Café

Si vous n’habitez pas à Paris, il faut débourser environ 1,5 € pour boire un café dans un bar. Mais la même tasse coûtait 6 francs ( 0,9 € ) en 2000. L’augmentation des prix fait mal aux yeux. A qui profite le crime ? L’Etat se sucre largement avec la TVA et toutes les taxes que les PME supportent. Mais il se pourrait bien que le passage ait accéléré un peu les choses.

6) Une augmentation des prix du lait qui fait mal

Bouteilles en plastique

Le monde agricole fait penser ces pays africains qui sont de plus en pauvres alors qu’on leur prend leurs richesses. En effet ce sont les distributeurs qui fixent le prix d’achat du lait. Si le prix d’un litre de lait vous coûtait guère plus d’1 franc ( 0,20 € ) en 2000, il faut soulager son porte monnaie de presque 0,60 € actuellement. Wow ! « Les paysans ont décroché le jackpot » me direz-vous ? Pas du tout ! Cette augmentation des prix n’a pas d’effet sur le prix d’achat qui diminue au contraire.

7) Un ticket de cinéma

Cinema

Saviez-vous que la France est le pays européen qui produit le plus grand nombre de longs métrages ? En effet, un taxe sur le billet d’entrée au cinoche permet de financer largement le cinéma d’auteur. Au-delà de l’anecdote, nos parents et nos grands parents déboursaient 1 ou 2 francs pour aller voir le dernier Louis de Funès. Ce chiffre nous rend nostalgique de cette époque. Mais on estime à 20 % l’augmentation des prix d’entrée au cinéma depuis 2000. Néanmoins les multiplexes avec pleins de salles usent de toujours plus de malice pour augmenter la valeur du panier moyen. Aussi le suppléant pour les lunettes 3D constitue un bel exemple.

8) Le loyer

Les années ont connu la spéculation immobilière. Ainsi en 2 décennies les prix ont doublé ! Certes les propriétaires et investisseurs malin ont le sourire. Mais les locataires pleurent. Néanmoins les politiques de construction de logements sociaux préoccupent vraiment certains politiques. Malgré tout il faut bien reconnaître que le loyer constitue la 1ère dépense des ménages.

9) Votre salaire

Face à l’augmentation des prix en général, il vous reste une solution. Allez négocier une augmentation salariale avec votre patron ! « Et s’il refuse ? » me direz-vous ? Dans ce cas, il faut trouver un autre job alors devenir vous même un patron !

Paradoxalement si la vie coûte cher, l’argent coûte moins cher. En effet les taux d’intérêts sont incroyablement bas depuis quelques années. Si vous avez un projet, avez-vous pensé à comparer plusieurs simulations dans différentes banques ?

Commenter cet article
Crédit photos : iliana et
Partager cet article

Auteur : Marco

Marco fait partie de l'équipe de téléphone depuis ses débuts en 2015. Passionné de sport, il aime aussi les bons restos et les sorties entre ami.