telephone city

Comment protéger son cerveau contre Alzheimer ?

Notre cerveau ne vieillit pas de la même façon selon les individus. En effet, il apparaît une inégalité selon le potentiel génétique de chaque individu. Ainsi la maladie d’Alzheimer peut apparaître plus vite chez certains.

Acquérir un mode de vie plus sain

Santé

Il semble que la maladie d’Alzheimer transporte bon nombre d’appréhension chez les gens. En effet, ce mal détruit peu à peu la mémoire et l’ensemble des fonctions cognitives. Personne n’a envie de subir cette détérioration mentale. On a tous vu des personnes parfois fort vives qui ont connu malheureusement une dégénérescence. Aussi adopter d’un mode de vie sain permet de se protéger ou de freiner les effets de la perte de mémoire. Il faut continuer à muscler son cerveau quelque soit son âge. Par exemple, cela signifie concrètement de ne pas fumer. De la même façon, la consommation d’alcool a pour effet d’abimer les neurones de votre cerveau. Puis il semble qu’une bonne activité physique permette de réduire le risque d’Alzheimer. Quand le métabolisme général fonctionne bien les cellules s’oxygènent mieux. Et ainsi elles ont une meilleure santé. Enfin le sommeil a un impact indéniable sur la réduction du stress.

Entretenir sa mémoire

Tout d’abord, il faut bien comprendre que les principales fonctions du cerveau consistent à conserver la mémoire de nos expériences et de nos connaissances. Aussi il convient de dissocier les différentes mémoires. On distingue les souvenirs récents qui s’efface au bout de quelques jours ou de quelques heures. Puis la mémoire procédurale permet de réaliser des gestes techniques comme conduire facilement. Enfin le cerveau stocke indéfiniment les informations de culture générale dans la mémoire sémantique comme dans un bibliothèque. La maladie d’Alzheimer détériore toutes les mémoires. Aussi cela apparaît de façon flagrante pour les souvenirs anciens. En effet, certains personnes atteintes d’Alzheimer ne reconnaissent même plus leurs proches. Ainsi pour s’entrainer il suffit de stimuler les aires cérébrales dans leur ensemble. La stimulation cognitive passe par des activités parfois très simples comme la lecture, le jardinage, les jeux de société ou encore le voyage.

Rester vigilant et attentif

Si vous oubliez trop souvent vos clés sans pouvoir les retrouver, ne vous alarmez pas trop vite inutilement. Mais si plusieurs personnes de votre entourage vous font remarquer un changement, vous pouvez vous poser la question de l’état de santé de votre cerveau. Puis un symptôme fort de la maladie d’Alzheimer se traduit par une important apathie. En effet, la dégénérescence du cerveau se traduit par une baisse anormale de la motivation et ce façon trop récurrente. Un malade d’Alzheimer prend moins d’initiatives. Aussi il cultive une fâcheuse tendance à se désintéresser de beaucoup de choses de la vie courante. Mais il faut faire preuve de discernement pour pouvoir différencier ces symptômes de la dépression par exemple. Puis des symptômes comme la désorientation liée un important déficit de mémoire doit vous alerter. Aussi cela peut impliquer des difficultés à exécuter des gestes pourtant simples.

Si vous souhaitez muscler votre cerveau sans trop forcer, cet article sur les bienfaits de la bande dessinée va vous plaire.

Enfin vous trouverez ici le centre d’imagerie médicale le plus proche de chez vous.

Commenter cet article
Partager cet article

Auteur/autrice : Marco

Marco fait partie de l'équipe de téléphone depuis ses débuts en 2015. Passionné de sport, il aime aussi les bons restos et les sorties entre ami.