Comment bien cicatriser une plaie ?

Une plaie nécessite un soin particulier. Aussi il s’agit de s’assurer du meilleur soin d’une plaie. Comment le climat ou la météo peuvent modifier la façon de cicatriser ? L’humidité, la chaleur, le pansement constituent des éléments essentiels.

Gardez la plaie au chaud dans un environnement humide

Laisser la blessure à l’air libre ne se présente pas comme une bonne solution. Pour une petite écorchure les choses semblent différentes. Mais conserver une plaie humide à température corporelle permet de cicatriser plus vite. En effet le dessèchement cellules vivantes s’avère catastrophique. De plus un pansement trop sec arrache les croûtes et donc les cellules renouvelées. Néanmoins il faut faire attention de ne pas inonder la plus. En effet la macération favorise l’infection. Aussi il faut impérativement renouveler les pansements très souvent. Tout dépend de l’environnement. Mais une récurrence de deux jours convient très bien. Une membrane permet à la fois d’occulter et de laisser respirer.

Choisissez les bons pansements

Suivre rigoureusement les préconisations médicales de son professionnel de santé s’avère indispensable. Bien cicatriser à coup sûr reste possible en accordant une grande importance aux règles scientifiques. La qualité des pansements ainsi que les soins permettent d’épancher les liquides émanant de la peau. Encore une fois lorsqu’il s’agit d’un petit bobo, Bonjour un simple pansement convient très bien. Mais les choses se compliquent lorsque la plaie suinte. Dans ce cas de figure la blessure doit absolument rester humide. Pour se faire un pansement semi-perméable avec une membrane se présente comme votre meilleur atout. La texture des pansements permet de mieux aider à cicatriser la plaie. Mais la présence de substance blanche comme la fibrine modère leur utilisation.

Nettoyez la plaie

Parfois la plaie nécessite un nettoyage régulier. Des pansements hydrogel au fort pouvoir antiseptique vont à la fois hydrater et absorber. Ainsi leur utilisation s’avère universel. Mais que ce soit sous forme de gel ou de pommade, il faut toujours prévoir un second pansement. Des compresses absorbantes évitent à toute forme de liquide de couler. Aussi en cas de saignement, ce type de pansement convient très bien. Enfin une plaie chronique comme l’escarre apparait plus compliqué à cicatriser. En effet cela pose une longue prise en charge rigoureuse. Bien souvent panser la blessure apparaît comme la seule solution. Restez philosophe et prenez votre mal en patience. Vous n’avez nul besoin d’utiliser une crème qui fait cicatriser.

Si vous vous intéressez à la pharmacopée, découvrez ici comment se détermine le remboursement des médicaments.

Enfin, vous trouverez ici la parapharmacie la plus près de chez vous.

Commenter cet article
Crédit photos : lcs9, Ozan Uzel, Christian Svensson et Anna Rae
Partager cet article

Auteur : Marco

Marco fait partie de l'équipe de téléphone depuis ses débuts en 2015. Passionné de sport, il aime aussi les bons restos et les sorties entre ami.