5 astuces pour réussir un voyage spatial

Le 12 avril 1961, Youri Alexeïevitch Gagarine devient le premier homme qui pénètre dans l’espace. Depuis les choses ont bien évoluées. Parfois la fiction rejoint et dépasse la réalité. Au moment où notre planète Terre semble saturée et surpeuplée, la solution consiste-t-elle à migrer sur une autre planète ? Aussi préparez-vous de la meilleure manière pour un grand voyage spatial !

Oubliez votre polochon pour mieux dormir

L’apesanteur fait que votre tête a un poids nul. Aussi la notion d’orientation verticale disparait. Ainsi il apparait non seulement inutile mais impossible d’appuyer sa tête sur un doux support. Lors d’un voyage spatial, l’astronaute se capitonne dans un cocon moelleux pour éviter les chocs. Il s’agit d’éviter de se blesser durant le sommeil quand le corps flotte aléatoirement. Ce cocon ressemble à un sac de couchage où la tête dépasse. Ainsi la cellule de couche se pend au plafond, si tenté que le haut existe !

Utilisez un aspirateur comme toilettes

Soulager ses besoins naturels s’avère une tache ardue. En effet, vos excréments flottent de la même manière que le reste à cause de l’impesanteur. Aussi un voyage spatial impose d’aspirer son urine. Ce type d’équipement se compose d’un tuyau avec un adaptateur féminin ou masculin. Mais les choses se compliquent pour soulager ses intestins. En effet, une cuvette aspirante permet de bien réceptionner l’offrande. Encore faut-il que vous ayez bien attaché ce support.

Épicez vos plats avant le départ

voyage spatial

Peu importe le contexte, votre corps vous demande toujours sa ration calorifique. Aussi pour rendre plus agréable votre voyage spatial, pensez à condimenter généreusement vos plats préparés. En effet, manger savoureusement permet de parfaire son moral. Il vaut mieux éviter les fades rations militaires. De plus, l’impesanteur a tendance à obstruer les sinus. Cela limite les sensations gustatives. Aussi n’hésitez pas à pimenter les aliments avant de partir.

Apprenez à vous lavez sans eau

Dans l’espace, l’eau s’avère un liquide rare et donc très précieux. Aussi il faut apprendre à économiser cette denrée. D’autre part, l’apesanteur fait que l’eau flotte dans l’air. Donc les passagers d’’un voyage spatial doivent utiliser des lingettes pour le corps, du shampooing sec pour les cheveux. Enfin il faut se résoudre à manger son dentifrice après un brossage de dents. Le rasage de la peau peut se faire à sec ou avec un gel spécial. Mais encore une fois, il faut faire attention de ne pas laisser ses poils ou ses cheveux voler librement dans la cabine confinée. Cela apparait fort désagréable pour vos voisins.

Chantez pour mieux faire circuler le sang

impesanteur

Avez-vous déjà essayé de chanter en faisant le poirier ? Le sang s’accumule dans la tête et vous aurez du mal à aller vers les notes les plus aiguës. D’une part en état d’impesanteur, le poids de votre langue diminue. D’autre part votre cœur continue à faire son travail de pompe avec la même force. Mais le poids du liquide restant identique, le sang s’accumule vers la tête lors d’un voyage spatial. Aussi chanter vous permettra de faire fonctionner tous vos organes au niveau de la tête. Ainsi il en résulte la dissipation du sang accumulé.

Si vous vous intéressez aux voyages atypiques, notre article sur le top de la croisière va vous intéresser.

Enfin, comme il faut encore attendre un peu pour que le voyage spatial devienne une réalité, nous vous conseillons d’aller voir ce qui se passe dans l’agence de voyage la plus proche de chez vous.

Commenter cet article
Partager cet article

Auteur : Marco

Marco fait partie de l'équipe de téléphone depuis ses débuts en 2015. Passionné de sport, il aime aussi les bons restos et les sorties entre ami.