Comment bien choisir ses baskets de running ?

La course à pied se développe à vitesse grand V. Aussi les équipementiers redoublent d’ingéniosité pour vous chausser toujours mieux. Mais le prix garantit-il toujours la qualité de vos baskets ? Quels paramètres incontournables vous permettent-ils de pratiquer le running en toute sécurité ?

Adaptez vos baskets à votre foulée

bakets

Saviez que votre façon de poser le pied au sol détermine votre foulée ? Il existe 3 types de foulée : universelle, pronatrice et supinatrice. En effet, le running en mode universel concerne la plupart des coureurs. Cette particularité correspond à une usure sur l’avant des baskets. Le coureur pose donc son pied devant. Puis la foulée pronatrice signifie une usure à l’intérieur des chaussures. Ce mode représente une partie non négligeable. Enfin peu courante, la foulée supinatrice appartient à ceux qui posent l’extérieur du pied au sol. Aussi n’hésitez pas à demander des conseils à un vendeur dans un magasin spécialisé. Parfois certains boutiques bien équipées réaliseront une vidéo de vos pieds en train de courir sur un tapis. Vous pourrez alors déterminer précisément votre topologie de running. Dans tous les cas, il apparait indispensable d’opter pour les bonnes baskets avec un amorti spécifique sur la surface de contact au sol.

Fixez la nature du revêtement de pratique

Le running sur chemins boisés, bitume ou piste sollicite pas vos baskets de la même façon. Aussi vous devez réfléchir à votre pratique. Un coureur sur route de type 10 km, semi-marathon ou marathon doit privilégier l’amorti et le confort selon la distance. En effet, l’enrobé sollicite beaucoup l’organisme. Puis une chaussure plus lourde mais plus confortable vous permettra d’aller au bout des 42 km 195 où l’endurance prime. Parfois l’astuce consiste à utiliser des baskets plus légères à l’entrainement lors des séances de fractionnés. Mais un traileur devra rester vigilant avec le niveau de technicité des chemins parcourus. Aussi la stabilité reste un paramètre important. En effet, vous devrez stopper votre pratique en cas de blessure. Cela signifie une bonne tenue au niveau de la cheville et une accroche particulière sous la semelle. Soyez attentif à sécurité dans certaines descentes sportives.

Analysez la récurrence de votre running

running

Courir tous les jours ou une fois par semaine ne nécessite pas les mêmes baskets. Si vous parcourez plus de 70 km par semaine, le confort reste la première des qualités. Il convient de pouvoir courir sans se blesser. Cela signifie un amorti conséquent. En effet, il vaut mieux perdre en performance et pouvoir pratiquer assidument. Vous aurez tout le loisir d’utiliser des baskets plus légères et donc plus performantes le jour de la compétition. Mais cette règle reste à modérer. En effet, ne testez jamais du matériel neuf le jour de votre objectif. Vous risquez de contracter d’inconfortables douleurs qui annihileront tous vos efforts à l’entraînement. Enfin la dernière chose concerne votre morphologie. Rien ne sert de vouloir gagner quelques grammes dans vos baskets si vous n’arrivez pas à stabilisez votre diététique. Vos chaussures de running doivent avant tout supporter votre poids et encaisser les chocs.

Si vous vous intéressez aux sports d’endurance à leur technicité, notre article sur les outils nécessaires pour entretenir son vélo va vous intéresser.

Enfin si vous avez décidé de franchir le pas et de casser votre tirelire, voici ici le magasin de sport le plus proche de chez vous.

Commenter cet article
Crédit photos : Iwan Beijes, Simon Cataudo, Michal Zacharzewski et Balazs Dudas
Partager cet article

Auteur : Marco

Marco fait partie de l'équipe de téléphone depuis ses débuts en 2015. Passionné de sport, il aime aussi les bons restos et les sorties entre ami.