Comment bien faire du home trainer ?

Il apparaît parfois difficile de pouvoir s’entrainer sur un vélo. Aussi le home trainer permet de palier à certaines conditions particulières. Mais attention toutefois à varier les séance et surtout rester régulier pour avoir un bénéfice.

Les avantages

Avant tout, il faut reconnaître qu’il s’agit d’une excellente solution quand il fait trop froid ou trop mauvais dehors. Ainsi il s’avère que s’entrainer au chaud permet de garder l’envie. Puis il faut prendre en compte la qualité de l’entrainement. Ainsi le home trainer permet de travailler une qualité ou une zone d’intensité précise. Contrairement à l’entrainement sur le terrain, il n’y a pas de répit quand on pédale. Aussi ce type de séance fatigue davantage. A l’extérieur, on peut reprendre son souffle en descente ou même en usant de l’inertie de sa monture. Le home trainer offre une résistance constante et régulière. Par exemple, cet aspect permet de reproduire les conditions d’une montée de col à la pente constante. Ainsi vous pouvez vraiment cibler ce que vous voulez travailler. En effet cette démarche permet de progresser en améliorant nos points faibles.

Privilégier les séances de qualité

Rien ne sert de trop pédaler bêtement, il faut réfléchir à sa pratique. Par exemple, avez-pensé à améliorer votre technique de pédalage ? Aussi le home trainer permet de pédaler sur une seule jambe. Ainsi cet exercice renforce l’ensemble de la chaîne musculaire. Beaucoup de cyclistes se contentent d’appuyer sur les pédales. Mais le geste complet de pédalage consiste à pousser, tirer puis monter. Ainsi vous pouvez augmenter votre rendement énergétique. Allez plus vite sans forcer ! De plus, le home trainer permet de calibrer un travail cardiaque spécifique. Connaissez-vous votre seuil aérobie ? Il existe des multitudes de plan d’entrainement qui utilisent le fractionné comme la règle de base. Découper permet d’améliorer la récupération ultérieure. Ainsi vous pourrez augmenter le nombre de séances d’entrainement. Il s’avère préférable de faire 4 séances de moins d’une heure avec un travail de qualité que de 2 longues séances en endurance.

Eviter la lassitude

Bien évidemment le home trainer procure moins d’attrait que de pédaler dans la nature ou sur une belle route de campagne. Aussi se focaliser sur la qualité d’un exercice permet d’en réduire la sensation pesante. Il ne faut généralement pas dépasser 1h de pédalage sur place. Au-delà vous risquez sérieusement de vous ennuyez et de ne plus avoir envie de recommencer. Puis varier les entrainements sur home trainer donne une touche ludique. Ainsi le temps passe plus vite en utilisant cette approche. Comme dans un couple, la routine tue le désir. Vous pouvez regarder un film tout en pédalant. Rien ne vous en empêche si vous avez le dispositif à portée de main. Plus simplement, écouter de la musique s’avère une solution aussi très plaisante. De nombreux tubes à succès décuplent la motivation. Enfin vous trouverez de nombreux accessoires qui permettent de vous connecter à un ordinateur.

Si vous aimez les sports d’endurance, notre article sur comment choisir ses baskets de jogging va vous intéresser.

Enfin si vous n’avez pas de home trainer, vous pourrez quand même pédaler en vous rendant dans la salle de sport la plus proche de chez vous.

Commenter cet article
Crédit photo :
Partager cet article

Auteur : Marco

Marco fait partie de l'équipe de téléphone depuis ses débuts en 2015. Passionné de sport, il aime aussi les bons restos et les sorties entre ami.